Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Voitures diesel : contrôle technique plus sévère au 1er janvier 2019

Voitures diesel : contrôle technique plus sévère au 1er janvier 2019

fumée et voitures

Nous venons à peine de digérer la réforme du contrôle technique de 2018 que le CT va encore être modifié à partir de l’année prochaine. Cette fois, la réforme ne concerne que les voitures diesel, alors que le bouleversement précédent concernait tous les véhicules.

C’est un secret de polichinelle, le diesel est dans la ligne de mire des autorités. Plus polluant que les voitures à essence ou les alternatives écologiques, le gouvernement ne cesse d’adopter des mesures pour dissuader son utilisation. Que ce soit avec une carotte comme la prime à la conversion, ou le bâton avec la vignette Crit’air, ou encore ce durcissement du contrôle technique des véhicules diesel.

Contrôle technique diesel : une initiative française

Si le grand chambardement du CT du 2 mai 2018 concernait l’ensemble du parc automobile français, cette fois seuls les véhicules roulant au diesel sont concernés. La réforme porte sur l’opacité des gaz d’échappement. Il ne s’agit pas d’un nouveau test : il est en vigueur depuis 1996 déjà. Mais à partir du 1er janvier 2019, les seuils d’opacité seront abaissées. Les centres de contrôle technique devront s’équiper des matériels les plus récents la matière, les anciens opacimètres étant devenus obsolètes suite aux progrès technologiques accomplis ces dernières années. Le nouvel appareil de mesure devrait être conforme à la norme NFR 10-025, apparue en 2016.

Quels véhicules sont concernés par ce CT diesel ?

Tous les véhicules diesel ne sont pas concernés par ce serrage de vis. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les plus anciens qui sont visés. Seules les voitures diesel à la norme EURO 4 ou supérieur sont concernées. Concrètement, cela signifie que les voitures immatriculées à partir de 2005/2006 feront l’objet de ce contrôle plus contraignant. Cette date n’est néanmoins qu’indicative. Si le repère V.9 de la carte grise du véhicule comporte :

  • EURO 4 ou
  • EURO 5 ou
  • EURO 6

Alors ce test d’opacité renforcé devra être effectué. Pour info, ce test a pour objectif d’identifier les véhicules qui émettent trop de particules. Une augmentation anormale de ces émissions peut être provoquée par divers dysfonctionnements, comme un système d’injection défectueux, le système de dépollution qui ne fonctionne pas correctement, un problème au niveau du système de suralimentation en air, un filtre à remplacer, etc. En fonction du souci, la remise en état devrait coûter de 500 à 4000 €.

Une vague d’échecs au contrôle technique à anticiper ?

Les propriétaires de véhicules diesel concernés doivent-ils craindre d’être recalés au contrôle technique ? Selon les professionnels du secteur, non. Les véhicules bien entretenus, dans leur immense majorité, passeront comme une lettre à la poste. Le test a pour objectif de mettre à l’amende les véhicules décatalysés. Pour réaliser des économies, certains automobilistes suppriment le filtre à particules, ou roulent avec la vanne EGR de recirculation des gaz pour éviter son remplacement. Ce seraient principalement ces véhicules qui sont dans la ligne de mire de ce nouveau CT diesel.

Posté le 12 novembre 2018 dans News.

Commentaires

2 réponses à “Voitures diesel : contrôle technique plus sévère au 1er janvier 2019”

  1. Garcia jm dit :

    Bonjour,
    Je possède une Mercedes CLK de 2001, normalement je dois pouvoir passer mon véhicule en collection.
    Cependant je tiens absolument à conserver son N° d’immatriculation mythique ‘007’.
    Comment procéder ?
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies