Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Vers l’immatriculation des drones ?

Vers l’immatriculation des drones ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 30 mai 2018 - 1 min de lecture ⏳

plaque drone

La popularité des drones, ces petits engins télécommandés qui peuvent embarquer des équipements tels qu’une caméra, n’est pas sans poser problème. Notamment en termes de sécurité et de respect de la vie privée. Aux États-Unis, le régulateur en charge de l’espace aérien souhaite que les drones soient équipés, à l’instar des véhicules terrestres, d’une plaque d’immatriculation.

Identification visible grâce à une plaque spéciale drones

Actuellement, la loi américaine exige déjà des propriétaires de drones de s’enregistrer auprès de la Federal Aviation Administration. Tous ces petits appareils volants doivent être identifiés, mais cet identifiant se trouve à l’intérieur du drone (dans le compartiment de la batterie ou autre), si bien qu’il faut avoir la main sur l’aéronef pour trouver le propriétaire. Lorsque l’engin été enregistré.

La FAA souhaite désormais aller plus loin : elle souhaite que cet identifiant, qui correspond à un numéro d’immatriculation fourni par le gouvernement, soit clairement affiché sur l’appareil, à l’instar des voitures qui doivent arborer une plaque minéralogique pour circuler.

Les drones soumis aux mêmes obligations que les avions de tourisme et hélicoptères

Cela obligerait donc les propriétaires de drones à se soumettre aux mêmes obligations que les appareils volants capables d’embarquer un ou des passagers. L’objectif est de combattre les nombreuses violations aux règles régissant l’espace aérien, et qui vont crescendo avec la prolifération des drones. Des collisions aériennes ont notamment eu lieu. Les craintes de voir des drones être utilisés à des fins terroristes justifient également ce serrage de vis légal.

On ignore encore quelle sera la taille de cette plaque, ou encore quels seront les pénalités en cas de non-immatriculation. Il ne s’agit encore que d’une proposition, qui a néanmoins de bonnes chances d’aboutir. Une telle mesure pourrait-elle être prise en France ? C’est plus qu’envisageable. On évoque la plaque drone depuis 2015 déjà.

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.