Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Un Parisien arrêté pour avoir usurpé des plaques de l’ambassade du Qatar !

Un Parisien arrêté pour avoir usurpé des plaques de l’ambassade du Qatar !

Mercedes d'ambassade diplomatique

Comment rouler sans assurance, sans craindre les radars et tant qu’à faire en se passant du contrôle technique ? L’usurpation de plaque, pardi ! La doublette est même devenue un sport national… sport qui a ses victimes, à savoir les pauvres automobilistes innocents qui reçoivent des PV en provenance de l’autre bout de la France. Mais à Paris, un automobiliste a innové. Au lieu d’usurper le numéro d’immatriculation d’un croquant standard, il a copié… une plaque de l’ambassade du Qatar !

Une Mercedes avec plaques diplomatiques, gyrophare… qui n’a rien à voir avec l’ambassade du Qatar !

Il ne manquait pas de culot, le propriétaire de cette Mercedes (ben oui, des plaques diplomatiques sur une Renault Twingo ça risquerait de ne pas le faire…). Au lieu de copier la plaque d’une autre berline allemande avec la complicité au moins involontaire d’un marchand de plaques qui ne prend pas la peine d’exiger la présentation de la carte grise avant de fabriquer les plaques minéralogiques, il a carrément fait faire un jeu de plaques diplomatiques de l’ambassade du Qatar à Paris.

Pour faire encore plus vrai, le véhicule utilisait un gyrophare. La plaque diplomatique, c’est l’immunité assurée dans quasi toutes les situations. Imaginez toutes les possibilités dont a pu bénéficier ce chauffeur un peu fou… on espère qu’il en a bien profité, car il s’est fait coincer.

L’ambassade du Qatar avait remarqué l’usurpation de sa plaque et avait signalé le véhicule

C’est sur base de la dénonciation de l’ambassade du Qatar que le propriétaire de la Mercedes a été interpellé par la police. Après avoir été localisée dans le 8e arrondissement de Paris, la berline allemande a été interceptée sur les Champs-Élysées. Le chauffeur n’a pas trouvé d’explication aux plaques diplomatiques fixées sur son véhicule ainsi qu’à la présence du gyrophare.

L’amende forfaitaire pour plaque non conforme est fixée à 135 €. Notre petit doigt nous dit qu’il risque bien l’amende maximale à 750 €. Et cette fois, l’invocation de son immunité diplomatique ne lui servira à rien !

Posté le 11 octobre 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies