Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Prime à la conversion 2019 : les bonus pour mise à la casse d’une vieille voiture

Prime à la conversion 2019 : les bonus pour mise à la casse d’une vieille voiture

bonus financier

Afin de renouveler le parc automobile français et ainsi limiter la pollution atmosphérique engendrée par les émissions de nos voitures, le gouvernement offre des aides pour les personnes qui remplacent leur vieille voiture par un modèle récent peu polluant. Qui peut bénéficier de la prime à la conversion 2019, quels sont les avantages pour la mise à la casse d’un vieux véhicule ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions ci-dessous.

La prime à la casse n’est pas un dispositif neuf. Cela fait des années que le gouvernement recourt à ce système pour encourager les Français à rouler avec des véhicules plus propres. Mais il est fréquemment ajusté afin de mieux atteindre les objectifs fixés par le ministère de l’Environnement. En 2019, la prime à la conversion a été revue à la hausse. Les ménages les plus fragiles disposent également d’avantages spécifiques.

Prime à la conversion : pour qui ?

Tout le monde peut bénéficier de la prime à la conversion en 2019, même si les revenus peuvent influencer le montant de l’aide, ou encore l’ancienneté du véhicule à remplacer. Voici les règles en ce qui concerne la voiture à mettre au rebut, en fonction de la situation fiscale de votre ménage :

  • Ménages non imposables : remplacer un diesel immatriculé avant 2006 ou une essence immatriculée avant 1997
  • Ménages imposables : remplacer un diesel immatriculé avant 2001 ou une essence immatriculée avant 1997

Avec cet outil officiel de type questionnaire (cliquez ici), vous pouvez facilement déterminer à quoi vous avez droit.

Quel bonus pour quel véhicule acheté en 2019 ?

S’il existe une prime à la casse pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou hybride, vous bénéficiez également d’une prime à la conversion à l’achat d’un véhicule thermique peu polluant, neuf ou d’occasion. Un bonus est même prévu si vous remplacez une vieille voiture par une moto, un 3 roues motorisé ou un quadricycle électrique.

Prime 2019 à l’achat d’un véhicule électrique ou hybride neuf

À l’achat d’une voiture hybride ou électrique neuve avec contrainte d’autonomie, vous recevrez un bonus de 2.500 €, quels que soient vos revenus. Cette aide est cumulable avec le bonus écologique.

Prime 2019 à l’achat d’un véhicule électrique ou hybride d’occasion

À l’achat d’une voiture hybride ou électrique de seconde main avec contrainte d’autonomie, vous recevrez

  • Un bonus de 2.500 € si votre ménage non imposable
  • Un bonus de 1.000 € si votre ménage est imposable

Cette aide est cumulable avec le bonus écologique.

Prime 2019 à l’achat d’un véhicule essence, diesel, hybride ou GPL Crit’air 1, neuf ou d’occasion

Pour les véhicules qui n’entrent pas dans les conditions ci-dessus, une aide générique est prévue. Elle concerne tout véhicule, neuf ou d’occasion, qui émet maximum 122 g par km et qui est éligible à la vignette Crit’air 1. Son montant dépend de la situation fiscale du foyer qui en fait la demande :

  • 1.000 € pour un ménage imposable
  • 2.000 € pour un ménage non imposable

Prime à l’achat d’un véhicule essence, diesel, hybride ou GPL Crit’air 2, neuf ou d’occasion

Pour les véhicules neufs ou d’occasion éligible à la pastille Crit’air 2 qui émettent 122 g de CO2 par km maximum, peu importe leur motorisation (essence, diesel, GPL), l’aide de 2.000 € est réservée aux ménages non imposables.

Remplacement d’une vieille voiture par un deux-roues, 3 roues motorisées ou quadri cycle électrique neuf

Si vous remplacez votre vieille voiture par l’un des véhicules cités ci-dessus, vous bénéficierez :

  • D’une prime de 100 € si votre foyer est imposable
  • D’une prime de 1.100 € si votre foyer est non imposable

Doublement de la prime : les conditions

En plus de ces aides, 2 catégories d’automobilistes peuvent bénéficier d’un doublement de la prime :

  • Les gros rouleurs non imposables (pour les indépendants, plus de 12000 km par an dans le cadre de l’activité professionnelle ; pour les salariés, un trajet aller d’au moins 30 km entre le domicile et le lieu de travail sur base du trajet le plus court de l’outil de cartographie ViaMichelin.fr).
  • Les ménages les plus modestes (dernier revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 6.300 € par part)

Posté le 22 février 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies