Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Plaques d’immatriculation : quand les autorités émettent sciemment des doublettes !

Plaques d’immatriculation : quand les autorités émettent sciemment des doublettes !

camion à un péage

L’usurpation de plaque, appelée plus communément doublette, est un phénomène grandissant qui cause de nombreux soucis à ceux qui en sont victimes. En France, l’usurpation est le fait d’automobilistes peu scrupuleux qui souhaitent rouler sans s’acquitter des frais d’immatriculation, d’assurance, etc. Mais il y a  encore pire : dans l’Illinois, des conducteurs reçoivent des PV et des factures de péage en provenance de l’autre bout des États-Unis, où ils n’ont jamais mis les pieds. Après s’être renseignés, ils ont découvert être victimes non pas d’une usurpation de plaques, mais d’une doublette… émise par les autorités de leur état (source) !

Il y a plusieurs mois, Linda Robinson reçoit sa première invitation à payer de la part d’un péage du Colorado. Elle pense qu’il s’agit d’une erreur et oublie vite ce courrier. Cependant, peu de temps après, elle reçoit une missive similaire, cette fois-ci pour 3 péages franchis en Virginie occidentale. Sur les clichés, on voit clairement qu’il ne s’agit pas de sa Hyundai Sonata. Par contre, son numéro de plaque est clairement identifiable… sur un camion. Après vérification, il s’avère que ce camion s’est vu attribuer le même numéro que la Hyundai de Mme Robinson.

L’Illinois a émis des numéros de plaque identique pour des voitures et des camions

Et après une nouvelle vérification, elle a appris que l’Illinois peut attribuer une séquence similaire aux voitures et aux camions car « le type de plaque est différent ». Mme Robinson est loin d’être la seule à être la victime de ce qui ressemble à une grosse maladresse. Les ennuis de James Nudera ont commencé avec un PV pour avoir brûlé un feu rouge à Memphis, dans le Tennessee. Il a ensuite reçu des factures de péage en provenance de Virginie. Sa plaque d’immatriculation est attribuée depuis 2012 à un Megabus. En tout, on lui réclame plusieurs milliers de dollars.

C’est pas moi, c’est lui

Du côté des autorités de l’Illinois, on rejette toute responsabilité. « Il suffit d’observer la plaque ou le véhicule, ils sont clairement différents… C’est aux péages et aux forces de l’ordre de d’abord se pencher sur le type de plaque, et ensuite sur le numéro ». Elles n’ont pas souhaité dévoiler combien de « doublettes officielles » circulent dans la nature. En attendant, ces automobilistes ont préféré refaire leur immatriculation… En espérant que leur nouveau numéro ne sera pas attribué à un poids lourd ou à un bus…

Posté le 3 mai 2016 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies