Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Permis de conduire : l’obtention des 12 points pourrait être facilitée

Permis de conduire : l’obtention des 12 points pourrait être facilitée

permis de conduire

En ce moment, tout jeune conducteur qui souhaite se débarrasser de son macaron A doit patienter 3 ans. Il s’agit du délai fixé pour obtenir les 12 points qui sont nécessaires pour l’obtention du permis de conduire définitif. Mais selon la proposition de réforme à l’étude, le délai pourrait être porté à 2 ans. Voici les aménagements qui sont envisagés, et qui devraient entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2019.

2 ans pour obtenir le permis de conduire définitif

Afin de réduire d’un an cette période probatoire, les jeunes conducteurs devront suivre une formation post permis. Cette période pourrait même être réduite à un an et demi en cas d’apprentissage en conduite accompagnée. Cette formation devrait coûter une centaine d’euros. Elle devrait prendre la forme d’une journée de cours complémentaires. On ignore encore quel sera le contenu de cette post formation.

De 6 mois et un an de permis, la période la plus dangereuse

Durant leur apprentissage de la conduite, les jeunes conducteurs sont dans leur immense majorité très prudents. Mais après avoir décroché leur permis de conduire et au fur et à mesure qu’ils prennent confiance au volant, les comportements risqués commencent à apparaître. Trop confiants dans leurs aptitudes récemment acquises, ils commencent à prendre des risques inconsidérés. Il s’agit d’un fait : les jeunes qui ont leur permis depuis 6 à 12 mois sont impliqués dans un quart des accidents graves. D’où l’idée de raccourcir la période probatoire en échange d’une formation dont le but sera d’enfoncer le clou sur la sécurité.

Une mesure qui ne fait pas que des heureux

Si cette idée a de quoi séduire, il y a tout de même quelques revers de la médaille. Le prix du permis de conduire est déjà élevé, avec un budget supérieur à 2000 € à débourser en Île-de-France. Pour certains, ce coût additionnel sera difficile à supporter, ce qui fait que seuls les plus nantis pourront bénéficier de la mesure. Il faudra également montrer patte blanche pour pouvoir suivre la formation. Cela signifie que les bons élèves, théoriquement moins à risque, seront les seuls à pouvoir suivre la post formation. Tandis que ceux qui ont perdu des points, donc qui en ont le plus besoin, en seront exclus.

Quoi qu’il en soit, cette réformette du permis de conduire devrait entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Elle pourrait être adaptée en fonction de son succès.

Posté le 3 septembre 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies