Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Nouvelles caméras à Roquebrune

Nouvelles caméras à Roquebrune

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 4 novembre 2016 - 1 min de lecture ⏳

roquebrune

La commune de Roquebrune semble clairement décidée à atteindre le seuil maximal d’appareils de vidéosurveillance, ce dernier s’élevant à 40 unités, et étant défini par la Préfecture des Alpes-Maritimes. Pour ce faire, cinq nouvelles caméras feront leur entrée très prochainement, à savoir durant le mois de novembre. Ainsi, la commune disposera de 27 caméras au total.

Mise en question du projet par l’opposition ; arguments de la mairie de Roquebrune (06)

Les premières caméras de vidéosurveillance à Roquebrune ont été installées en 2011 et, force est de constater que depuis, elles ont fréquemment été l’objet de critiques plus ou moins virulentes, notamment de la part de l’opposition roquebrunoise. Notons à ce propos que c’est surtout le coût du projet en question qui a été constamment visé. En guise d’exemple de celui-ci, les cinq caméras attendues en novembre couteront 100 000 euros à la commune. Mais, qui plus est, c’est également l’utilité du système de vidéosurveillance qui se voit constamment pointée du doigt dans le discours public roquebrunois.

En effet, quelques voix se sont élevées, et continuent à le faire, notamment pour affirmer que le système n’est tout simplement pas rentable, d’autant plus s’il s’agit juste de traquer les plaques d’immatriculation des véhicules mal stationnés dans la commune des Alpes-Maritimes. Patrick Césari, le maire de Roquebrune, a pourtant une autre opinion sur la question. Il met en relief le fait que ces caméras jouent un rôle central lorsqu’il s’agit « des cas de flagrant délit, ou pour la sécurité routière […] ». Qui plus est, il ajoute plus tard que la Police des frontières a même réussi à démanteler un réseau de passeurs en visionnant les vidéos prises par les caméras de la commune de Roquebrune.

Affaire en tout cas à suivre, d’autant plus que neuf autres caméras d’une toute nouvelle génération sont prévues pour 2017 – il s’agit de modèles dits « LAPI : Lecture automatique des plaques d’immatriculation ».

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.