Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Une nouvelle plaque d’immatriculation pour les véhicules verts en Chine

Une nouvelle plaque d’immatriculation pour les véhicules verts en Chine

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 27 décembre 2017 - 1 min de lecture ⏳

Plaque verte de rickshaw en Chine

Les grandes mégapoles chinoises sont tellement congestionnées et polluées que les autorités ont été forcées de réduire drastiquement le nombre de nouvelles immatriculations. Mais simultanément, l’État met en place des programmes spéciaux pour encourager l’achat de véhicules électriques et hybrides. De nouvelles plaques d’immatriculation vertes leur sont désormais dédiées.

Avoir des plaques pour une nouvelle voiture, une gageure dans les grandes villes chinoises

L’attribution de nouvelles plaques d’immatriculation dans les plus grandes villes chinoises se fait par tirage au sort tant il y a de candidats et peu d’élus. Les Chinois qui vivent à Pékin vont même jusqu’à organiser des mariages fictifs pour racheter à prix d’or une plaque minéralogique existante (la cession n’est autorisée qu’entre conjoints). Mais désormais, il n’est plus nécessaire de se tourner vers de telles extrémités : de nouveaux quotas de plaques vertes ont été créés pour autoriser la mise en circulation de davantage de véhicules… pour autant qu’ils soient verts.

Plaques vertes : un programme pilote qui s’étend à d’autres grandes villes

5 villes chinoises ont servi de projet pilote dès décembre 2016 à ses plaques vertes pour véhicules écologiques. Désormais, elles sont 19, tandis qu’en 2018 on pourra voir ces plaques minéralogiques vertes dans toutes les villes chinoises. Cette mesure n’est qu’un exemple de la politique chinoise menée en faveur des énergies nouvelles, un véritable défi pour un pays dont les grandes villes sont noyées dans la pollution.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.