Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Motards et équipement : tout ce qu’il faut savoir pour être en règle

Motards et équipement : tout ce qu’il faut savoir pour être en règle

moto suzuki

Pour goûter au plaisir d’enfourcher un deux-roues, il faut s’accommoder de toute une série de règles concoctées par le législateur, qui ne cesse de s’allonger avec le temps. Certaines sont archiconnues et concernent l’équipement moto, comme le port du casque, mais d’autres le sont moins, comme les normes de bruit à respecter. Dans cet article, nous faisons le point sur ce qui est déjà en vigueur, et ce qui risque d’arriver bientôt…

Législation moto : les mesures d’application avant 2017

En 2016, une nouvelle obligation est venue frapper les utilisateurs de deux-roues, obligés de changer leurs équipements moto : l’obligation du port de gants aux normes CE. Cette mesure concerne bien entendu le conducteur, mais aussi le passager. Dans les mesures plus anciennes, il y a l’obligation de rouler phares allumés, de jour comme de nuit.

Le bruit des deux-roues est souvent pointé du doigt par les habitants des agglomérations. Pourtant, la loi est très claire à ce sujet, une moto ou un scooter doit respecter les normes de bruit fixées durant l’homologation du deux-roues et qui ne peuvent être dépassées. Elles sont indiquées sur la carte grise de la moto. Toujours sur cette thématique, le silencieux du pot d’échappement ne peut être modifié ou démonté. Enfin, il est interdit de jouer abusivement de la poignée d’accélération, que ce soit au démarrage ou en mouvement : les à-coups sont interdits.

Le débridage d’une moto n’est pas interdit en soi, mais il doit être fait en respectant la loi. Les modifications doivent être faites par un professionnel agréé, qui remettra une attestation à inclure dans son dossier de demande de nouvelle carte grise pour modifications techniques . L’assureur doit être également prévenu.

Les nouvelles obligations pour les motos

Vous en avez probablement entendu parler car elle ne cesse de faire parler d’elle : la plaque moto standardisée 210×130 est devenue obligatoire pour tous les deux-roues depuis le 1er juillet 2017, alors qu’elle concernait déjà les nouveaux engins immatriculés depuis la mi-2015. Une mesure qui a fait pester, et qui fait pester encore de nombreux amateurs de motos.

La pastille Crit’air ne concerne pas uniquement les voitures, elle est également obligatoire pour les motos. Si, jusqu’à présent, les forces de l’or ne verbalisaient pas son défaut, la phase de répression a démarré le 1er juillet 2017. Si votre moto a été immatriculée avant le 1er mai 2000, aucune vignette n’est prévue, ce qui signifie que vous êtes exclus des zones de circulation restreinte de villes comme Paris, Lyon et Grenoble.

Les mesures à venir

La mesure n’est pas encore d’application, mais c’est une question de temps : le contrôle technique moto et scooter obligatoire devrait faire son apparition d’ici la fin de l’année 2017. Il devra être fait de façon périodique, mais aussi afin de pouvoir conclure la vente d’un deux-roues. D’après le délégué à la sécurité routière, le CT moto devrait coûter entre 50 et 70 EUR.

Posté le 6 juillet 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies