Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Les facteurs qui influencent le prix de l’assurance auto

Les facteurs qui influencent le prix de l’assurance auto

permis de conduire pour bientôt

Le prix d’une assurance automobile n’est jamais le même d’un assureur à l’autre et même d’un assuré à l’autre. En effet il existe de nombreux facteurs, généralement liés au risque que présente chaque cas de figure, qui influent sur le tarif final. Ceux-ci peuvent très bien faire baisser ce prix ou l’augmenter. Voici les principaux.

Le type de contrat

Les sociétés d’assurances proposeront généralement les trois principaux types de contrat : l’assurance au tiers, l’assurance au tiers plus/étendu et l’assurance tous-risques. Chacune propose un certain type d’assurance. Or plus vous serez couverts, plus vous devrez payer. L’assurance au tiers est la moins coûteuse car elle n’inclut à la base que la responsabilité civile, à savoir les dommages causés à un tiers. L’assurance tous-risques inclut elle plus de garanties (incendie, vol, dommages corporels…) d’où un prix bien plus élevé. C’est à chacun d’évaluer quelles garanties sont nécessaires ou dispensables pour obtenir un comparatif d’assurance auto de qualité (ex : https://mon-auto-assure.com)

Il existe par ailleurs des contrats plus spécifiques, notamment ceux qui assurent selon le nombre de kilomètres parcourus. Ceux-ci s’avèrent moins cher, à condition bien sûr que l’assuré ne couvre pas une trop grande distance annuelle. Dans ce cas, l’avantage sera vite annulé.

L’âge et l’expérience de l’assuré

Chaque assureur propose un contrat différent car il doit évaluer les risques inhérents à chaque profil. Aux yeux des assureurs, les risques sont plus grands si le futur assuré est un jeune conducteur car ceux-ci se retrouvent impliqués dans plus d’accidents, souvent liés à leur manque d’expérience ou à une certaine insouciance. C’est pourquoi les jeunes conducteurs ou les nouveaux titulaires d’un permis, quel que soit leur âge, se retrouvent avec une surprime là où des conducteurs plus expérimentés ou âgés n’ont pas cette somme supplémentaire.

Les antécédents de l’assuré

Dans le même ordre d’idées, l’assureur sera plus opposé à assurer un conducteur ayant connu plusieurs accidents et autres sinistres qu’un automobiliste qui a enchaîné les années sans pépin. Cela est notamment illustré par le principe du bonus-malus : plus un conducteur passe du temps sans accidents, plus sa cotisation est revue à la baisse. A l’inverse, un conducteur qui a connu plusieurs sinistres sera infligé d’un malus, lequel augmentera cette cotisation. A noter que l’augmentation est bien entendu supérieure à la baisse !

Le véhicule de l’assuré et son utilisation

La voiture joue aussi son rôle dans ce calcul, toujours selon le principe du risque. Pour les assureurs, les voitures les plus risquées à assurer sont les plus puissantes et les plus neuves car celles-ci sont les plus fréquemment impliquées dans les sinistres, que ce soit l’accident, le vol ou le vandalisme. A l’inverse les voitures plus anciennes et plus modestes représentent un risque moindre, et sont donc assurées à un prix plus raisonnable.

L’utilisation de la voiture est aussi prise en compte. Comme indiqué plus haut, des contrats existent si le conducteur couvre une distance réduite. Cela étant l’assureur facturera davantage les trajets professionnels, car plus fréquents en théorie que les trajets personnels.

La politique de l’assureur

Cela reste le plus aléatoire. Comme chaque entreprise de chaque milieu, il s’agit de proposer un produit ou un service qui soit suffisamment attractif pour être vendu mais suffisamment rentable pour assurer un bénéfice. Or chaque entreprise n’a pas le même équilibre à ce sujet et par conséquent proposera forcément un prix différent. D’ailleurs elles n’ignorent pas les prix pratiqués par les concurrents et s’alignent souvent sur leurs propositions.

On peut ainsi tomber sur deux offres différentes au même prix… et deux offres identiques à un prix différent !

 

Posté le 3 novembre 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies