Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Les buralistes parisiens visent les marchés de la carte grise et de la plaque d’immatriculation

Les buralistes parisiens visent les marchés de la carte grise et de la plaque d’immatriculation

tabac à Paris

De leurs propres aveux, les buralistes parisiens souffrent. Entre la guerre déclarée par le gouvernement contre le tabac (augmentation incessante des tarifs, le projet du paquet générique, etc.), l’insécurité grandissante dont ils sont victimes (les attaques à main armée ne se comptant plus) les temps sont durs. Et vu que les élections régionales pointent à l’horizon, ils en profitent pour mettre la pression sur les candidats.

Tandis que l’examen de la loi santé, qui devait avoir lieu lundi dernier mais qui été repoussé en raison des événements tragiques du vendredi 13 à Paris, les professionnels de ce secteur, via la chambre syndicale des buralistes d’Île-de-France, ont décidé de forcer la main aux candidats des régionales quant à l’affichage de leur position sur des dossiers qui ont une influence directe sur leur future.

Une lettre qui lorgne sur le marché de la carte grise et de la plaque d’immatriculation en Île-de-France

Pour ce faire, la chambre syndicale des buralistes d’Île-de-France a envoyé une lettre à chacune des têtes de liste des élections régionales. Pour faciliter les choses (et probablement éviter le noyage de poisson typique du langage politique alambiqué), la lettre comporte 10 questions à répondre par oui ou non. Après examen des réponses des candidats, la chambre syndicale se positionnera…

On retrouve évidemment parmi la liste des questions à propos du prix des cigarettes, du paquet générique, de l’insécurité, de la vente de tabac de contrebande, des terrasses pour fumeurs mais aussi des idées originales : la possibilité pour les buralistes d’Île-de-France de vendre des accessoires pour les plaques d’immaticulation (faisant la promotion de la région), ou encore de rapatrier le marché de la carte grise en Île-de-France pour véhicules d’occasion.

La région pourrait-elle accéder à ces 2 demandes ? Pourquoi pas ? Les préfectures recommandent déjà aux automobilistes de s’adresser à des prestataires agréés pour effectuer leurs formalités carte grise.

Posté le 18 novembre 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies