Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. La plaque numérique se répand aux États-Unis

La plaque numérique se répand aux États-Unis

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 28 janvier 2019 - 2 min de lecture ⏳

plaque électronique

Après la Californie et l’Arizona en 2018, de nouveaux Etats américains ont modifié leur législation, ou sont en train de le faire, afin de légaliser la plaque numérique. Ce système présente des avantages certains, mais il n’est pas non plus dénué d’inconvénients, ce qui explique probablement le faible taux d’adoption actuel.

Si on prend une voiture d’il y a 100 ans et un modèle d’aujourd’hui, on peut mesurer tous les progrès technologiques que l’humanité a réalisés en un peu plus d’un siècle. Pourtant, il y a un élément de voiture qui est quasi identique, c’est la plaque d’immatriculation. Cela pourrait changer avec le développement de plaques électroniques telles que la Rplate. Oubliez l’aluminium ou le plexiglas, il s’agit d’une sorte de tablette allongée qui offre toute une série de nouvelles possibilités.

Les problèmes techniques de jeunesse ont été résolus, selon le fabricant. Le Michigan est devenu le 3e état à les autoriser, tandis que la Floride et le Texas s’apprêtent à en faire de même. À l’étranger, Dubaï étudie la question.

Les avantages de la plaque électronique…

La plaque américaine électronique permet de rationaliser toute une série de formalités automobiles :

  • Renouvellement de permis de conduire
  • Achat de vignette routière
  • Immatriculation numérisée
  • Payer son parking

Tel un ordinateur de bord, cette plaque permet d’obtenir toute une série de statistiques concernant son style de conduite. En cas de vol, la plaque supprime le numéro d’immatriculation pour afficher un message voyant qui indique que le véhicule a été volé. Le défaut d’assurance sera également affiché, même si cela risque de moins plaire au propriétaire.

…et les inconvénients

Le système n’est pas non plus dénué d’inconvénients. Il y a tout d’abord le coût, faramineux : actuellement, le modèle basique coûte plus de 400 €, plus de 600 € pour le modèle GPS antivol. Non seulement c’est cher à l’achat, mais il faut également payer un abonnement mensuel de plus de 5 €. Un budget que seuls les passionnés de high-tech dotés d’un pouvoir d’achat conséquent seront prêts à satisfaire.

Autre problème de taille, le respect de la vie privée. Si la plaque électronique est efficace pour lutter contre le vol de voiture, cela signifie aussi que les automobilistes seront traçables en temps réel, 24/24. Ce qui va bien plus loin que les plaques à puce RFID.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.