Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Il va récupérer sa voiture volée… 38 ans plus tard et à l’état d’épave !

Il va récupérer sa voiture volée… 38 ans plus tard et à l’état d’épave !

Peugeot 104 volée et retrouvée dans la Marne

En principe, recevoir un coup de téléphone des forces de l’ordre vous annonçant qu’on a retrouvé votre véhicule volé est plutôt une bonne nouvelle. Mais dans ce cas-ci qui nous vient de la Marne, le propriétaire ne doit pas vraiment être enthousiaste à l’idée de récupérer sa Peugeot 104… 38 ans plus tard.

Véhicule de collection ? Il risque d’y avoir du boulot !

La voiture a été immatriculée en 1975, elle remplit donc largement les conditions pour obtenir une carte grise de collection. Certaines voitures anciennes prennent beaucoup de valeur. Mais est-ce que le véhicule est récupérable, alors qu’il a fait du sous l’eau près de 4 décennies dans un étang ? Heureusement que la vase recouvre la Peugeot, sans quoi le risque d’attraper le tétanos rien qu’en observant la photo est réel tant le véhicule est rongée par la rouille

Merci la sécheresse

La sécheresse ayant fortement fait baisser le niveau de son étang, un particulier a ainsi découvert un véhicule dans son plan d’eau. Il a alors alerté la police. Des plongeurs de la gendarmerie ont d’abord vérifié qu’il n’y avait pas une autre surprise à l’intérieur, genre un cadavre. La 104 a ensuite été extraite de l’étang.

Pas de trace du numéro d’immatriculation dans les fichiers nationaux…

Les plaques d’immatriculation noires sont toujours fixées sur la Peugeot, il devrait donc être facile de retrouver le propriétaire (s’il est toujours vivant). Malheureusement, le numéro FNI est tellement ancien qu’il ne se trouve pas dans les systèmes informatiques. Mais après avoir fouillé dans les archives papier de la préfecture de la Marne, les gendarmes ont trouvé le nom du propriétaire du certificat d’immatriculation.

Dans les jours qui viennent, il va se faire livrer sa voiture, selon le post Facebook de la gendarmerie de la Marne qui relate cette histoire peu banale. Nous imaginons déjà la joie de ce retraité à l’idée de revoir son véhicule bon pour un centre VHU.

Posté le 2 septembre 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies