Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Hausse du prix de la carte grise en Franche-Comté : intention confirmée !

Hausse du prix de la carte grise en Franche-Comté : intention confirmée !

pièce euro

Le 6 avril dernier, nous vous parlions des velléités de la majorité socialiste de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté d’aligner le prix du cheval fiscal sur celui de la Bourgogne, de 51 €, alors que le CV est actuellement à 36 € en Franche-Comté. L’indiscrétion vient d’être confirmée par Marie-Guite Dufay.

La présidente PS de la région Bourgogne-Franche-Comté, si elle n’a pas nié que l’on s’orientait vers une harmonisation à la hausse et immédiate du prix du cheval fiscal dans la nouvelle entité régionale, a surtout plaidé pour sa chapelle en avançant des arguments qui ne risquent pas de convaincre beaucoup d’automobilistes, quelle que soit leur couleur politique. Tout d’abord, elle a étalé son mécontentement que cette information ait filtré, l’alignement de la taxe sur la carte grise ayant été voté le 11 avril en commission des finances. Selon elle, le débat ne peut pas avoir lieu avant le 29 avril, lorsque le budget sera discuté au conseil régional de Dijon.

Les raisons de l’harmonisation du prix du CV en région Bourgogne Franche-Comté

Voici désormais les arguments avancés par Madame Dufay :

  • « On n’a pas le choix, c’est une question d’équité, on ne peut pas demander aux Bourguignons de payer 51 € et aux Francs-comtois 36 € » : Mme Dufay est formelle, il n’y avait pas d’autre solution… comme une harmonisation à la baisse qui aurait respecté le principe d’équité si cher à son cœur.
  • « Cette hausse représente 0,3 % du prix d’achat d’une voiture de 12.000 € » : dans ce cas, pourquoi ne pas fixer le prix du cheval fiscal à 75 € ? Après tout, cela ne représenterait que 0,5 % du prix d’achat d’un véhicule de même prix…

La pétition lancée contre cette harmonisation à la hausse a déjà récolté plus de 11.000 signatures. Il y a cependant peu de chances de voir la région plier d’ici là, malgré la levée de boucliers de l’opposition.

Posté le 18 avril 2016 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies