Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Future Mobility de Canyon : entre vélo et voiture électrique

Future Mobility de Canyon : entre vélo et voiture électrique

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 7 septembre 2020 - 1 min de lecture ⏳

Future Mobility de Canyon

Tout le monde ou presque est sensible aux problèmes environnementaux de notre époque. En ce qui concerne la mobilité, il faut cependant offrir aux usagers des solutions pratiques. Le vélo, c’est bien, mais quand on vit dans le Nord ou en Bretagne, c’est parfois compliqué à cause de la météo. En ce qui concerne la voiture électrique, ce n’est pas donné à tout le monde. Et ce malgré les aides de l’État en la matière. De nouvelles solutions pourraient mettre tout le monde d’accord. Notamment le concept Future Mobility de Canyon.

Un véhicule hybride entre la voiture et le vélo électrique

Canyon est une société allemande spécialisée dans la bicyclette électrique. Ce mode de transport est de plus en plus populaire dans les zones urbaines. Cependant, il dissuade encore trop d’utilisateurs. Canyon ne le sait que trop bien. Des sondages indiquent que 45 % des usagers potentiels exigent une solution de mobilité qui les protège de la neige, de la pluie ou du vent. D’où l’idée de créer un véhicule qui répond à ces critères : le Future Mobility.

Il s’agit d’un engin à pédales dans lequel on est assis en position presque couchée. Il est entièrement carrossé, si bien qu’on peut l’utiliser peu importe la météo. Avec ce genre de conception, on évite les obligations qui sont applicables aux voitures classiques. À savoir l’obligation de faire une carte grise, d’assurer l’engin ou encore de fixer une plaque d’immatriculation.

Un véhicule électrique « cabriolet »

On a vraiment pensé à tout chez Canyon. La météo est au beau fixe ? Il est possible de retirer la section transparente en plexiglas pour rouler en mode cabrio. Le véhicule est prévu pour une personne plus des bagages à l’arrière ou éventuellement un enfant. Le prototype envisage l’embarquement d’une batterie de 2.000 Wh. Une telle configuration offrirait une autonomie de 150 km à moins de 60 km/h, ce qui n’est pas rien.

Si ce véhicule présente des avantages économiques et écologiques, il devrait également s’avérer très pratique pour le stationnement. Et cerise sur le gâteau, il pourra être utilisé sur route comme sur piste cyclable. Pour autant qu’il voit le jour, bien entendu. Le prototype est exposé dans le showroom de la marque à Koblenz depuis la rentrée.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.