Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > En prison, il reçoit quand même des PV. Vous ne devinerez jamais pourquoi !

En prison, il reçoit quand même des PV. Vous ne devinerez jamais pourquoi !

cellules de prison

Pour finir la semaine, voici une histoire rocambolesque en provenance directe du sud de la France. Alors qu’il est privé de liberté, un habitant de Lunel reçoit régulièrement des PV, sa BMW Série 1 étant fréquemment prise en flagrant délit d’excès de vitesse.

A-t-il prêté sa voiture à sa famille, à certaines de ses fréquentations peu recommandables ? Que nenni. En fait, sa voiture a été saisie par la justice. Il faut dire que dans celle-ci, on avait retrouvé il y a 3 ans une véritable armurerie ambulante : mitraillettes kalachnikov, pistolet automatique… Un équipement qui sert à tout sauf à la chasse au sanglier. Le prévenu sortant d’une condamnation toute fraîche pour trafic de cocaïne, la justice a fait main basse sur sa voiture. Mais alors, d’où sortent ces PV, que le prévenu reçoit à son nouveau domicile, la prison de Villeneuve les Maguelone, dans l’Hérault ?

Les policiers roulent avec sa voiture !

Ce sont en fait les policiers du Service régional de police judiciaire qui roulent avec la BMW du Lunellois ! Le plus incroyable dans cette histoire, c’est que c’est tout à fait légal depuis 5 ans ! La loi Loppsi2 et son passage sur la confiscation obligatoire permettent à la police de prendre possession du véhicule d’un délinquant routier, de l’utiliser et même de passer la carte grise à son nom ! Sauf que dans le cas qui nous occupe, le changement de titulaire sur le certificat d’immatriculation à la préfecture de l’Hérault n’a pas été effectué, ce qui explique pourquoi le détenu reçoit ces PV (les PV automatiques sont envoyés au titulaire de la carte grise).

Cette disposition n’est pas méconnue chez les criminels en tout genre, dont certains prennent d’ailleurs la précaution de faire immatriculer leur véhicule au nom d’un proche qui n’est pas mêlé à des activités illicites, histoire d’éviter la saisie en cas de souci.

Pourquoi tant de PV ?

L’histoire est d’autant plus cocasse qu’elle indique que ces policiers du SPRV, censés montrer l’exemple, collectionnent les excès de vitesse. Espérons que ceux-ci ont lieu dans l’exercice de leurs fonctions…

Posté le 5 août 2016 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies