Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Démarches administratives en ligne : la réforme se poursuit

Démarches administratives en ligne : la réforme se poursuit

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 14 septembre 2020 - 1 min de lecture ⏳

demande en ligne

Les citoyens utilisent de plus en plus Internet pour réaliser leurs formalités administratives. Par exemple, la réforme PPNG a consacré la généralisation de la demande de carte grise en ligne. Ainsi que d’autres titres, tels que le permis de conduire, la carte d’identité ou encore le passeport. On arrêtera plus ce train qui est désormais bel et bien en marche. Aujourd’hui, la ministre de la Transformation et de la Fonction publique annonce que d’ici 2022, les 250 démarches les plus courantes pourront être faites chez soi, avec son ordinateur ou son téléphone.

Les enjeux de la dématérialisation de l’administration

Depuis quelques années, l’État s’attelle à dématérialiser les démarches administratives des citoyens, des entreprises et des collectivités. Auparavant, les enjeux gravitaient principalement autour de la modernisation de l’État. De la mise au diapason de l’administration avec le monde de l’entreprise, en cours de numérisation. Mais aussi des économies. Aujourd’hui, la dématérialisation poursuit 2 objectifs supplémentaires. À savoir la sécurité sanitaire et la relance économique.

Actuellement, 28 % des 250 formalités administratives les plus usuelles doivent être faites en personne. D’ici 2 ans, ces démarches devront être accessibles sur Internet. Outre les enjeux cités ci-dessus, une telle initiative permettra d’atteindre les objectifs suivants :

  • Un meilleur partage des données entre les différents services et administrations
  • De nouvelles possibilités de télétravail pour les fonctionnaires
  • Amélioration de la qualité des services grâce au recentrage des prérogatives des fonctionnaires sur le conseil
  • Un meilleur accès aux démarches administratives pour les personnes à mobilité réduite

Un milliard de budget pour étendre la numérisation de l’administration française

Amélie de Montchalin, à la tête du ministère de la Transformation de la Fonction publiques, a reçu une enveloppe d’un milliard d’euros pour étendre la numérisation des démarches administratives. L’objectif est d’avoir les 250 démarches les plus usuelles en ligne d’ici 2022, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises. Le taux de satisfaction des usagers devra être supérieur à 70 %.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.