Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Comment les concessions automobiles doivent se servir des technologies pour redynamiser les concessions et attirer de nouveaux clients

Comment les concessions automobiles doivent se servir des technologies pour redynamiser les concessions et attirer de nouveaux clients

Concession DS

Dans notre article précédent, nous vous avons expliqué que nous sommes passés de 4 visites en concession avant l’achat d’une voiture à 1,4. Cela signifie que les vendeurs des garages disposent de bien moins de temps pour convaincre leurs prospects. D’où l’importance d’exploiter les technologies pour redynamiser les concessions et attirer de nouveaux clients.

A lire aussi sur le sujet

Les technologies pour attirer les consommateurs en concession

Aujourd’hui, de nombreuses technologies de pointe deviennent accessibles aux concessionnaires afin de présenter leurs produits sous un nouveau jour. Cette nouveauté permet non seulement de mettre en valeur les véhicules, mais aussi de pousser les personnes intéressées par les voitures de la marque à faire le déplacement.

  • Réalité virtuelle : la réalité virtuelle permet d’explorer un véhicule « comme si on y était ». Mis à part l’élément tactile, tout y est. Le prospect peut véritablement explorer la voiture qui l’intéresse. Outre le côté high-tech susceptible d’intéresser de nombreux clients potentiels, la réalité virtuelle dispose d’un avantage de taille pour le concessionnaire. Avec ce système non seulement l’intégralité de la gamme devient disponible, mais chaque option de personnalisation peut être répercutée sur la visualisation. De ce fait, le client peut « entrer » dans le véhicule tel qu’il lui sera livré s’il signe le bon de commande, en prenant en compte la finition choisie, les options, la sellerie, etc.
  • Visualisation 3D : quelque peu similaire à la réalité virtuelle, la 3D permet d’obtenir une représentation en 3 dimensions de la voiture telle que configurée par le client. Il peut ainsi voir le rendu de son véhicule en fonction du choix des jantes, de la couleur carrosserie, des options, etc. Ce genre de chose existe déjà sur les sites Internet des marques. Mais les concessions peuvent proposer un système plus spectaculaire avec grand écran, etc.
  • Catalogue numérique : un catalogue papier est par définition statique. Le constructeur présente certaines variantes de ses modèles, en certaines couleurs, présentés dans un certain contexte. En créant un catalogue numérique, non seulement le contenu devient flexible (de facto il est en mesure de présenter chaque variation de modèle), mais il peut même être adapté à chaque prospect. Si les données le concernant sont bien collectées, ces informations peuvent être exploitées pour mieux cibler le message de vente. S’il s’agit d’un père de famille qui a 3 enfants, par exemple, le catalogue numérique se focalisera sur la version 5 portes d’un modèle qui existe également en version 3 portes.

Les avantages de la technologie en concession

L’un des gros problèmes des concessions a toujours été le stockage des véhicules. C’est non seulement cher en termes de trésorerie, mais aussi de surface commerciale. Les concessions de grande taille ont donc été obligées de migrer à la périphérie des grandes villes. Pour les marques qui misent sur le marché citadin, c’est un problème. Avec la réalité virtuelle et la 3D, il est possible de créer des points de vente compacts en centre-ville. À titre d’exemple, un DS Urban Store a été ouvert dans le prestigieux centre commercial londonien Westfield London, situé à un jet de pierre de Kensington.

Tandis que les Français qui ont grandi dans un environnement axé sur la technologie rejoignent de plus en plus les rangs  de la population active, il y a une véritable demande pour ce genre de solutions high-tech. Il est donc indispensables pour les marques automobiles de s’adapter.

Enfin, la technologie est en mesure de mieux convaincre les prospects en leur proposant de visualiser des véhicules qui sont conformes à leurs choix, de mieux prendre en compte leur profil grâce à l’utilisation d’un CRM.

Les best practice en concession

Cette concession 2.0 est déjà une réalité dans certains réseaux. Il est vrai que l’impulsion doit venir au niveau de la marque : pour une concession individuelle, mettre en place un dispositif exhaustif de réalité virtuelle, par exemple, serait bien trop cher aujourd’hui. C’est donc au constructeur de prendre l’initiative, comme c’est le cas chez DS.

Dans les show-rooms de la marque désormais distincte de Citroën, la technologie prend une place importante. Avec le système DS Virtual Vision, chaque client qui franchit le seuil d’une concession DS peut visualiser tout véhicule configuré par ses soins, de l’intérieur et de l’extérieur, en 3D. Il s’agit de qualité photo, donc les images sont fidèles à la réalité. De l’espace austère de la concession, on passe à une ambiance Lounge. C’est tout le concept du concessionnaire qui est revu pour être adapté au 21e siècle.

Cela dit, cette approche ne conviendra pas (encore) à toutes les marques. Prenons pour exemple Dacia, des véhicules qui sont appréciés par leur propriétaire pour leur simplicité. La cible de ces voitures est plutôt conservatrice, il serait donc maladroit d’aller en ce sens.

Posté le 5 juillet 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies