Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Attention à l’escroquerie au faux accident

Attention à l’escroquerie au faux accident

faux accident

Circuler en voiture comporte son lot de danger. Entre les radars, le risque d’accident ou encore le car-jacking, la vigilance doit être constamment au rendez-vous. Mais imaginez, alors que vous conduisez pépère, que vous entendez soudainement un choc et que subitement le chauffeur passablement énervé de l’autre véhicule se précipite sur vous en vous mettant la pression pour finir par vous extorquer de l’argent… c’est l’escroquerie au faux accident, qui a fait 2 victimes récemment dans les Hauts-de-Seine.

Escroquerie au faux accident : modus operandi

La technique n’est pas neuve, mais continue de faire des victimes. Vous conduisez, souvent tranquillement, puis vous entendez soudainement un choc. Vous sortez de votre voiture, une personne au physique souvent intimidant se met alors à vous hurler dessus. La première étape de mise sous pression psychologique commence. Vous êtes en faute, et vous avez intérêt à coopérer.

On vous emmène ensuite un peu à l’écart pour « faire le constat », histoire que personne ne vienne intervenir pour mettre fin au manège.

Commence alors une symphonie pour pipeau digne des plus grands compositeurs. Toujours pour vous mettre la pression, la fausse victime vous explique être très pressée et dans une situation difficile. Dans le cas des Hauts-de-Seine rapporté par Le Parisien, l’homme raconte avoir 6 enfants à charge, sortir de chimiothérapie et avoir un avion à prendre… Il s’agit soi-disant d’une voiture de location. Il fait mine de téléphoner à l’agence. Après avoir envoyé une photo à celui-ci, on lui remet quelques minutes plus tard un devis de réparation par téléphone… il s’agit bien entendu d’un complice, en cas de dégâts les agences font procéder à une expertise, cela prend des jours et des jours.

La facture s’élèverait à 1700 €. L’arnaqueur continue son manège en faisant semblant d’appeler l’assurance de la victime. Le sinistre déboucherait sur une augmentation de sa prime d’assurance de 3 800 €. La victime a beau se rendre compte que c’est totalement ridicule, elle est sous une telle pression qu’elle accepte la compensation de 1400 € proposée par l’arnaqueur.

Faux dégâts au scotch

Pour rendre l’histoire plus crédible, une trace de faux accrochage est créée sur la voiture de la victime à l’aide d’une bande scotch collée puis immédiatement arrachée, ce qui laisse une trace ressemblant à un frottement contre du caoutchouc. Après avoir empoché son argent retiré à un DAB, l’homme a pris la poudre d’escampette, le coffre ouvert… Histoire que la plaque d’immatriculation de la voiture ne soit pas identifiable. Une autre victime serait tombée dans le panneau une heure plus tard, près de Chaville.

Comment réagir ?

La victime a beau se rendre compte qu’on lui monte un char, elle finit par se laisser embobiner. Comment réagir, alors ? En cas d’accident, restez toujours calme. Insistez pour remplir un constat. Ne laissez pas votre interlocuteur parler au téléphone à votre place. Si, comme dans ce cas, il se trouve particulièrement menaçant, n’hésitez pas à suggérer d’appeler la police. Restez ferme. Lorsque l’individu comprendra que ses tentatives d’intimidation sont vaines, il partira sans demander son reste.

Posté le 11 juin 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies