Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Assurance auto : qu’est-ce que la surprime du jeune conducteur ?

Assurance auto : qu’est-ce que la surprime du jeune conducteur ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 13 décembre 2016 - 1 min de lecture ⏳

Un très jeune conducteur...

Dans le contexte de l’assurance auto, la surprime jeune conducteur est un supplément sur le tarif standard d’une police d’assurance qui est réclamée dans certaines circonstances. Si, comme son nom l’indique, ce sont les jeunes qui sont concernés en premier, elle peut également toucher les plus anciens. Explications.

Surprime du jeune conducteur : une appellation quelque peu trompeuse

En effet, la loi stipule que la surprime du jeune conducteur est applicable lorsqu’un chauffeur dispose de son permis de conduire depuis moins de 3 ans et qu’il n’a jamais été assuré auparavant. La surprime appliquée à cette assurance auto concerne donc en fait les conducteurs inexpérimentés, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes… Il n’y a pas d’âge pour passer le permis !

À combien s’élève la surprime par rapport au tarif standard de l’assurance auto ?

Elle est conséquente : elle peut s’élever jusqu’à 100 % du prix standard de l’assurance auto, soit le double du tarif normal. Cependant, ce tarif extrême n’est d’application que durant la première année ; il est réduit de 50 % chaque année suivante (100 %, 50 % et 25 %).

Combien de temps la surprime du jeune conducteur est-elle applicable ?

Vu que la surprime du jeune conducteur s’applique aux chauffeurs possédant leur permis depuis moins de 3 ans, la durée maximale durant laquelle elle peut s’imposer est logiquement de 3 ans, même si certains assureurs la réduisent à 2 ans (utilisez le comparateur Lelynx.fr pour trouver l’assurance auto jeune conducteur la plus avantageuse ou un site spécialisé comme Le Jeune Conducteur). Ce délai imparti, vous serez considéré comme un conducteur lambda.

Pourquoi dois-je payer cette surprime ?

Lorsqu’un assureur propose une police, le prix est calculé sur base du risque. Dans le cadre de l’assurance auto, les conducteurs inexpérimentés étant plus susceptibles de causer un accident que les autres, la hausse du risque doit être répercutée sur le prix de l’assurance. Il ne s’agit donc pas de discrimination, mais de prise en compte d’un risque statistique.

Crédit photo : Leonid Mamchenkov via Flickr

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.