Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > 10 ans que le département a disparu du numéro d’immatriculation !

10 ans que le département a disparu du numéro d’immatriculation !

plaque noire du système FNI

Vous vous en souvenez peut-être si vous êtes dans la trentaine ou au-delà. Et que vous habitez dans une région particulièrement fière de ses racines, comme la Bretagne. Il y a 10 ans, de nombreux Français s’insurgeaient contre la réforme de l’immatriculation, qui prévoyait la disparition du département dans le numéro de la plaque d’immatriculation. Malgré l’opposition, la réforme est passée : cela fait 10 ans que l’immatriculation SIV règne.

La plaque d’immatriculation signalée le département d’origine du conducteur

Si vous êtes plus jeunes, vous l’ignorez par contre : avant 2008, on pouvait connaître le département d’origine de tout conducteur d’un véhicule immatriculé en observant sa plaque. En effet, l’ancien système d’immatriculation FNI prévoyait que chaque plaque minéralogique se termine par le département de résidence du titulaire de la carte grise.

Pourquoi le département a-t-il été supprimé ?

Le nouveau système d’immatriculation SIV avait pour objectif de mettre en place un nouveau système : désormais, la plaque allait être allouée à vie à une voiture, moto, scooter ou autre véhicule, alors qu’auparavant la plaque appartenait au propriétaire et pouvait changer de véhicule. Cela n’aurait pas marché pour un automobiliste du Bas-Rhin qui vend sa voiture à un voisin du Haut-Rhin.

Mécontentement des Français

A l’époque, de nombreux Français s’étaient opposés à ce changement. Ils étaient attachés à leur département. Pour un Breton en vacances à la Côte d’Azur, c’était l’opportunité de reconnaître ses homologues sur la route est de leur faire un petit coucou. D’autres, simplement réfractaires au changement, n’avaient pas envie de changer de plaque. Le reste de l’histoire, vous la connaissez…

Mais le numéro de département se trouve « à côté du numéro la plaque » ?

Certains diront que cette polémique n’avait pas lieu d’être vu qu’à droit de la plaque, on peut voir un numéro de département ainsi que le logo de la région correspondante, ce qui permet de maintenir un ancrage local à la plaque minéralogique. Cependant, cette information n’est aucunement liée au lieu de résidence du titulaire de la carte grise. En effet, le choix du département sur la plaque est totalement libre. Il ne permet donc pas de déterminer avec certitude le lieu de résidence du propriétaire du véhicule. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les « plaques corses » se sont multipliées depuis 10 ans, entre autres.

Posté le 4 juin 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies