Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Défaillance critique : que faire en cas de contrôle technique raté ?

Défaillance critique : que faire en cas de contrôle technique raté ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 19 juin 2020 - 2 min de lecture ⏳

contrôle technique

Depuis 2018, le contrôle technique a fait peau neuve. Si le principe de base reste le même, des changements importants sont apparus. Notamment la notion de défaillance critique, qui bouleverse les démarches à suivre en cas de contrôle technique raté. Aujourd’hui, nous vous proposons d’examiner en profondeur les conséquences d’un recalage au contrôle technique pour défaillance critique.

Qu’est-ce que la défaillance critique du contrôle technique ?

Le terme est assez explicite. Une défaillance critique est un souci qui pose un réel danger pour l’utilisateur du véhicule. Mais aussi pour les autres usagers de la route. Lorsqu’une voiture est recalée au contrôle technique, elle dispose d’un délai de 2 mois pour passer la contre-visite. Dans le cadre d’une défaillance critique, un tel délai représente un risque de circulation notable. D’où des dispositions beaucoup plus strictes.

Le nouveau contrôle technique recense 129 points de contrôle critiques. Cela concerne les freins, la direction, l’éclairage, etc. Si l’un de ces éléments échoue, un contrôle technique raté pour défaillance critique est remis au propriétaire. Et dans ce scénario, le droit de circulation de la voiture est accordé jusqu’à minuit du jour du contrôle. Soit le temps de vous rendre au garage pour effectuer les réparations nécessaires, ou de rentrer chez vous.

Comment faire si mon rendez-vous au garage est programmé quelque jours plus tard ?

Bien entendu, moins de 24 heures est un délai extrêmement court pour bloquer un rendez-vous au garage. Si vous passez votre CT en fin de journée, vous pourriez même avoir des difficultés à contacter votre garagiste. Vous disposez de 2 options pour ne pas devoir recourir à un onéreux remorquage :

  • Garer la voiture sur le parking du garagiste en attendant le jour du rendez-vous
  • Ramener la voiture chez vous et demander à votre garagiste un justificatif qui vous autorisera à rouler de votre domicile jusqu’à son établissement

C’est également un tel justificatif qui vous permettra de rouler du garage jusqu’au contrôle technique afin de valider les réparations et d’obtenir un CT vierge.

Quand dois-je passer la contre-visite en cas de défaillance critique ?

Il n’y a pas de délai spécifique pour la contre-visite en cas de défaillance critique. Ce sont donc les 2 mois qui s’appliquent, comme dans les scénarios habituels. Le propriétaire ne peut de toute façon pas utiliser son véhicule dans l’intervalle. Libre donc à lui de passer la contre-visite quand bon lui semble. Même si, dans l’immense majorité des cas, il le fera dès que possible pour pouvoir utiliser librement sa voiture.

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.