Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Usurpation de plaque : tracteur mal garé à Cannes

Usurpation de plaque : tracteur mal garé à Cannes

tracteurs de profil

Heureusement, l’agriculteur n’aura aucune peine à se disculper

Cette anecdote porte plutôt à sourire, vu qu’on imagine mal le tracteur d’un agriculteur du Nord de la France se retrouver dans le centre de Cannes, mal garé ou pas. Aussi amusante l’histoire soit-elle, cela ne fait que confirmer que le phénomène d’usurpation de plaques ne faiblit pas.

Dernière victime en date, Pascal Dieusaert, agriculteur à Oxelaëre qui a reçu la semaine dernière une invitation à payer un procès-verbal de 33 € pour stationnement irrégulier dans la ville de la Côte d’Azur. N’ayant jamais mis les pieds sur la Croisette, il se demande à quoi rime ce procès-verbal. Après quelques recherches, il constate que le numéro de plaque d’immatriculation correspond à celle apposée sur un vieux tracteur de plus de 20 ans.

Sur conseil de la gendarmerie du coin, l’agriculteur n’a pas payé l’amende : en effet, payer équivaut à reconnaître l’infraction. Si vous recevez ce genre de PV, il faut le contester en utilisant le formulaire qui est joint à l’amende.

Notre agriculteur jovial a beau prendre sa mésaventure avec humour, en ajoutant qu’il est dommage qu’il n’ait pas été pris en excès de vitesse : l’usurpation de plaques fait perdre du temps à des Français honnêtes qui n’ont rien demandé à personne. Il est temps que cela cesse.

Posté le 28 avril 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies