Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Usurpation de plaques : le gouvernement va-t-il enfin réagir ?

Usurpation de plaques : le gouvernement va-t-il enfin réagir ?

Les frères Kouachi et leur C3 noire

Les frères Kouachi utilisaient une copie de la plaque d’une Lyonnaise

Peu de temps après l’attentat de Charlie Hebdo, une Lyonnaise a été interrogée par la police. Son crime ? La plaque d’immatriculation apposée sur la Citroën C3 noire des frères Kouachi correspond à l’immatriculation de la carte grise de son véhicule, également une C3 noire.

La pauvre automobiliste aura été rapidement disculpée, mais vous pouvez imaginer l’épreuve qu’elle a dû traverser alors qu’elle s’est retrouvée temporairement liée à une grave affaire de terrorisme. Malheureusement, les usurpations de plaques sont plus que jamais monnaie courante, à la différence cette fois que ce cas a concerné une affaire de dimension internationale.

Auto Plus et RTL avaient déjà démontré à quel point il est facile de recourir à la doublette en faisant faire facilement une copie de la plaque d’immatriculation de François Hollande. Les 2 médias ont remis les couverts en faisant cette fois faire le numéro de plaque d’immatriculation du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Muni d’une photocopie d’une fausse carte grise, le journaliste obtiendra rapidement ses fausses plaques.

Non seulement il s’agit d’un manque à gagner pour le gouvernement, mais les usurpations de plaques engendrent de nombreux désagréments pour les automobilistes qui reçoivent les PV  des autres, des défauts d’assurance, etc. Cela va-t-il convaincre le gouvernement d’enfin se pencher sur la problématique ?

Posté le 20 janvier 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies