Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Un robot lecteur de plaques d’immatriculation se « suicide » dans une fontaine

Un robot lecteur de plaques d’immatriculation se « suicide » dans une fontaine

K5 dans la fontaine

La technologie a beau faire des bonds de géant depuis que nous sommes entrés dans le troisième millénaire, elle peut encore avoir de gros ratés. Alors que les premiers robots font leur apparition dans notre quotidien pour remplir toute une série de tâches, l’un de ces ratés retentissants vient d’avoir lieu à Washington alors qu’un robot de sécurité lecteur de plaques s’est jeté tout droit… dans une fontaine !

Le K5 à côté de la plaque

Nous vous avions parlé de l’apparition de ces robots de sécurité faisant furieusement penser à R2D2. Ils sont affectés à la surveillance dans certains lieux comme la Silicon Valley ou encore Washington. Équipés d’une caméra et d’un dispositif de reconnaissance thermique, ces robots sont notamment capables de reconnaître les numéros de plaque d’immatriculation. Leur présence est avant tout dissuasive, on est encore loin des Robocop même si certaines entreprises travaillent sur de tels engins…

Dans le cas de ce K5, on ne peut pas parler de suicide en raison d’un burnout vu que ce robot est totalement dénué de conscience. C’est évidemment un souci technique qui est à la base de l’accident. Malheureusement pour la société qui produit seul robot lecteur de plaques, ce n’est pas le premier. Il y a un précédent, plus grave : le robot avait heurté un enfant de 16 mois du côté de la Silicon Valley. Parmi les autres mésaventures de ce modèle, la plus cocasse est probablement lorsqu’un homme ivre a tabassé jusqu’à la démolition l’un de ces K5.

Le robot sera remplacé, la toile se marre

La société qui produit ce robot a joué la carte de l’humour pour commenter l’incident, tout en assurant que le K5 serait remplacé à ses frais et qu’une enquête serait menée pour clarifier les circonstances du dysfonctionnement. Mais ce souci de maturité pose question. Alors qu’on nous annonce la voiture autonome pour bientôt, ce genre de couac fait froid dans le dos. Certains ne se privent d’ailleurs pas pour ironiser. Un utilisateur de Twitter a notamment écrit : « on nous avait promis des voitures volantes, au lieu de cela on a des robots suicidaires ». Il y a peu encore, Elon Musk, le fondateur de Tesla, a déclaré que les gens qui conduiront une voiture manuelle d’ici quelques années seront aussi marginaux que les gens qui se déplacent à cheval aujourd’hui. On aurait presque envie de se mettre à l’équitation…

Posté le 24 juillet 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies