Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Radars : un peu de couleur dans un monde de brutes

Radars : un peu de couleur dans un monde de brutes

bombes de peinture

Vandalisme en Corse et dans les Alpes

Les radars ont beau afficher une efficacité très modeste (environ 40 % des photos prises par les équipements disséminés aux 4 coins de la France ne seraient pas exploitables), cela reste trop pour certains automobilistes qui n’hésitent pas à recourir au vandalisme pour mettre hors d’état de nuire ces radars honnis.

Plusieurs techniques existent, du criblage de balles à l’incendie en passant par la bombe de peinture. C’est cette dernière qui a été choisie par les automobilistes qui s’en sont pris au radar de Vix, situé sur la RT 10. Peut-être en hommage à l’équipe de foot local, vu que c’est le bleu qui a été utilisé. Néanmoins, le sigle FLN a été également peint à la va-vite, ce qui semble disculper les fans du Sporting Club de Bastia.

De l’autre côté de la Méditerranée, c’est le radar situé entre Saint André les Alpes et Moriez qui ait été la cible des vandales. Ici, c’est le rouge qui a été choisi pour un radar devenu une victime périodique des attaques. Par contre, s’il y en a bien un qui s’était réjoui de son installation, c’est Napoléon : souvent victime des malandrins, sa statue n’est plus l’unique cible dans le coin.

Posté le 15 mai 2015 dans News.

Commentaires

Une réponse à “Radars : un peu de couleur dans un monde de brutes”

  1. HeLin dit :

    Florianna, cela ne les empêchent pas de conduire comme des pieds. Ce matin eocnre un automobiliste a faillit renverser un cycliste (qui avait la priorité puisque dans le giratoire) et lui crier dessus qu il fallait qu il fasse attention (et tout ceci sans excès de vitesse !)Plus drôle, ils ont foutu des feux à la sortie des giratoires pour laisser passer les piétons, car les italiens ne s’arrêtent quasiment jamais. Donc repasser le permis c est presque inutile au final. Repasser le code peut l’être pour se mettre à jour sur le code, un test sur route est assez inutile, vu qu il suffit de bien se tenir pour le passer Ce que je vois surtout, c est qu on enlève des panneaux qui se voulaient déjà pédagogiques (puisqu’ils prévenaient un radar, qui lui même prévenait, normalement , un danger), pour mettre des radars pédagogiques. Au final cela ressemble plus à du gaspillage de deniers publiques par entêtement politique (vouloir supprimer les panneaux sans supprimer l’avertissement des radars). Pourquoi on ne lit jamais les études faites outre atlantiques sur les effets de la VMC, ou les excès de lenteur/vitesse ? Cela montrerait une bonne foi pour toute, que le danger sur la route est de toute nature et à tout moment, est pas forcément du à des excès de vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies