Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Quand un radar de feu permet de coincer un violeur

Quand un radar de feu permet de coincer un violeur

caméra de surveillance

Une affaire criminelle résolue grâce à un radar

S’il est fort peu probable que même le ministre de l’Intérieur utilise cet argument pour justifier la multiplication des radars en France, il n’empêche que ce type d’équipement vient de rendre un bien fier service à la population qui maudit l’insécurité.

Au début du mois d’août, une jeune femme se trouve à Nancy aux aurores sur le chemin de son travail. Alors qu’elle se trouve en face du gymnase Jacquet elle se fait aborder par un automobiliste qui l’oblige ensuite à lui faire une fellation en dessous du viaduc pour enfin prendre ses jambes à son cou.

Mais apparemment trop pressé de quitter les lieux, il grille un feu rouge équipé d’un radar qui flashe donc illico sa plaque d’immatriculation. La police de Nancy, après avoir analysé les images des caméras de surveillance de la ville et vérifié les données radars, est parvenue à mettre la main sur l’auteur des faits.  Si celui-ci ne nie pas la relation sexuelle, il affirme cependant que tout s’est déroulé avec le consentement de la jeune femme. En attendant de passer devant le juge, il a été placé en détention provisoire.

Posté le 17 août 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies