Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Quand la plaque d’immatriculation devient un exutoire à frustration

Quand la plaque d’immatriculation devient un exutoire à frustration

Plaque d'immatriculation 290-SUX

Au Texas, David Gutierrez roule avec la plaque « 290 SUX »

Le numéro 290 donnent de l’urticaire à la plupart des automobilistes ayant à circuler régulièrement dans le nord de Houston  craignent cette autoroute, sujette la plupart du temps aux embouteillages en raison de travaux interminables qui ralentissent les voitures.

David Gutierrez fait parti de ceux-là, à la différence qu’il a décidée d’exprimer sa frustration sur sa plaque d’immatriculation, dont l’identifiant est « 290 SUX » (que l’on pourrait traduire par « la 290 craint »).

Si tout le monde est d’accord avec le message affiché sur la plaque d’immatriculation de M. Gutierrez, certains se demandent tout de même comment sa demande a été validée, chacune faisant l’objet d’une évaluation rigoureuse. En principe, ce genre de vocabulaire n’est pas permis. L’hypothèse la plus plausible est que la personne qui a du se pencher sur cette demande a compati avec l’automobiliste, à moins qu’il ne s’agisse d’une simple erreur.

Les Texans sont particulièrement friands des plaques d’immatriculation personnalisées. Cependant, beaucoup de font l’objet de refus, par exemple « FATKID », « JUMPME », etc.

Posté le 5 août 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies