Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Pollution de l’air à Paris : publication d’une étude alarmante

Pollution de l’air à Paris : publication d’une étude alarmante

Pollution à Paris

La pollution durant les pics serait aussi dangereuse que le tabagisme passif

Les résultats de cette étude sur la pollution de l’air à Paris par les particules fines, menée pendant un an et demi par le CNRS, Airparif et la Ville, ont été publiés lundi dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les nouvelles ne sont pas bonnes. Les mesures furent tout bonnement en catastrophiques durant les pics de pollution.

Durant les journées d’alerte de décembre 2013 et mars 2014, les personnes présentes sur Paris ont respiré de 5 à 15 fois de particules fines supplémentaires par rapport à une journée normale (200.000 particules fines par litre d’air en moyenne).

Le record date du 13 décembre, avec 6 millions de particules fines par litre d’air, ce qui correspond à la fumée produite par 8 cigarettes qui se consument dans une pièce de 5 m sur 4. La conclusion semble énorme, mais elle est pourtant implacable : Paris, durant les pics de pollution, devient un énorme fumoir à ciel ouvert !

Cela fait déjà quelques années que la Ville de Paris promeut les voitures électriques et hybrides. Cette étude devrait la pousser à aller plus loin dans la mobilité verte. Des mesures sont d’ailleurs annoncées pour les semaines qui viennent. La circulation alternée, pour ceux qui ne disposent pas d’une voiture hybride ou électrique, risque de se généraliser…

Crédit photo : Chris Pollard via Flickr

Posté le 26 novembre 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies