Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Plaque d’immatriculation : pourquoi le terme « plaque minéralogique » est aussi utilisé ?

Plaque d’immatriculation : pourquoi le terme « plaque minéralogique » est aussi utilisé ?

plaques immatriculation

Un peu d’histoire de la plaque répond à la question

Aujourd’hui encore, il n’est pas rare d’entendre ou de lire le terme « plaque minéralogique » en lieu et place de plaque d’immatriculation. D’où provient exactement ce terme, alors que même dans l’histoire, les plaques n’ont jamais été composées de minéraux ?

En fait, si on retrouve des traces de plaques à Paris pour les attelages, le premier secteur à avoir utilisé à grande échelle la plaque d’immatriculation, c’est le secteur minier français pour faire l’inventaire de son matériel roulant. Ce système était en place dès le 18e, et sera appliqué 100 ans plus tard aux chemins de fer. Il faudra attendre la prolifération des automobiles pour qu’il concerne également la voiture, de nouveau un siècle plus tard.

Au début de la plaque, on disait dans le langage populaire « je dois passer aux mines » pour dire « je dois faire immatriculer mon véhicule », ce service de l’État étant responsable de l’émission des cartes grises à l’époque. Et même si les mines ont passé la main depuis belle lurette, l’expression est longtemps restée ancrée dans la langue, ainsi que le dérivé plaque minéralogique.

Posté le 28 mai 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies