Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Le premier LAPI débarque sur l’île de la Réunion

Le premier LAPI débarque sur l’île de la Réunion

LAPI ou lecteur automatique de plaques d'immatriculation

La police et la gendarmerie réunionnaise disposent désormais d’un lecteur automatique de plaques d’immatriculation

Cela fait désormais quelques années que le LAPI, un dispositif qui permet la lecture automatisée des plaques d’immatriculation afin de repérer à la volée des véhicules suspects, est utilisé en métropole. Désormais, cet équipement a traversé les océans pour arriver jusqu’à La Réunion, où un premier LAPI vient d’être livré. En attendant l’arrivée d’éventuels renforts, la police et la gendarmerie devront se partager ce lecteur automatique de plaques immatriculation.

L’arrivée du LAPI poursuit 2 objectifs : identifier les voitures volées ainsi que les véhicules circulant avec de fausses plaques d’immatriculation. Véritable oeil de Moscou, le système fonctionne aussi bien de jour comme de nuit et jusqu’à 160 km/h tout en étant capable d’analyser une plaque par seconde. L’opérateur peut également prendre une photo du conducteur pour identification.

Ce genre d’équipement a fait son apparition en 1984 dans une version assez rudimentaire aux Pays-Bas. Il a rapidement été déployé dans d’autres pays, comme aux États-Unis, tout en accomplissant des progrès fulgurants en termes de fiabilité et d’efficacité. Si l’intérêt du Lapi dans la lutte contre l’usurpation de plaque d’immatriculation et le vol de véhicule est évident, certains estiment qu’une telle technologie représente une menace pour le respect de la vie privée.

Posté le 18 août 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies