Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Le point sur le bonus-malus auto 2014

Le point sur le bonus-malus auto 2014

Renault blanche sur la route

Quelle que soit la voiture, l’automobiliste sera le dindon de la farce

Alors qu’une grosse pression sur les dépenses publiques a poussé le gouvernement Hollande à recourir à la taxation tout azimut pour tenter d’équilibrer les comptes, l’automobile n’échappe pas à cette vague de création et d’augmentation des impôts.

En ce qui concerne le bonus malus automobile, 2014 sera une mauvaise année pour les conducteurs, qu’ils aient opté pour un véhicule propre ou classique. Commençons par l’élément qui concerne le plus de Français, à savoir le malus.

Celui-ci coûtera beaucoup plus cher en 2014. Tout d’abord, le seuil d’émissions minimum a été relevé, de 130 à 135 g. Et, cerise sur le gâteau, la taxe à acquitter pour cette première tranche a subi une augmentation de 50 %, passant de 100 à 150 €. Cette augmentation se reflète dans toutes les tranches, le montant maximum passant désormais à 8000 €, contre 6000 € en 2013.

En ce qui concerne le bonus automobile, il n’y a pas non plus de quoi se réjouir. La prime à l’achat d’une voiture qui émet moins de 20 g de CO2 par kilomètre a baissé de 7000 à 6300 €. Ici aussi, toutes les primes baissent de façon significative, tandis que d’autres sont supprimées. Seule différence avec le malus : la mesure est effective depuis le 1er novembre 2013.

Posté le 16 janvier 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies