Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > La ville de Boston a exposé sur la place publique son fichier des immatriculations

La ville de Boston a exposé sur la place publique son fichier des immatriculations

voiture de police de Boston

Hébergée sur un serveur public, la base de données des plaques était accessible à tout un chacun

Lorsque la ville de Boston avait décidé d’utiliser les lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation, de nombreuses voix s’étaient élevées contre cette pratique et l’intrusion dans la vie privée qu’elle représente. Aujourd’hui, une énorme boulette vient d’être commise par la ville et a été rectifiée en catastrophe : sa base de données des plaques d’immatriculation était hébergée sur une page publique, sans aucun mot de passe, depuis 2012. D’autres données étaient également présentes sur cette page, comme une liste de 2500 personnes sur lequel des soupçons d’appartenance à une mouvance terroriste planent…

Pour trouver la page, il suffisait d’insérer quelques mots-clés dans un moteur de recherche et d’avoir un peu de chance pour tomber sur ladite page. Grâce à celle-ci, il était possible d’obtenir l’adresse de quasi tout véhicule de Boston ainsi que la marque et le modèle de voiture. C’est le journaliste d’investigation Kenneth Lipp qui a découvert cette page. Il a ensuite directement averti la ville de Boston, qui a demandé à l’hébergeur des données de faire le nécessaire.

Posté le 10 septembre 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies