Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > La détérioration de radar, nouveau sport national

La détérioration de radar, nouveau sport national

radars

Les cas se multiplient : dans le Jura, dans le Lot-et-Garonne, etc.

La détérioration de radar est un loisir plutôt populaire en Bretagne, et ce depuis quelques années. Un habitant de Rennes vient d’ailleurs d’être condamné à 200 € d’amende par le tribunal de la ville. On le suspecte d’avoir recouvert le radar de la nationale 137 à Noyal-Châtillon-sur-Seiche avec des excréments humains en 2011. Interpellé à proximité des lieux du crime, il avait refusé de se soumettre à un test salivaire qui aurait permis de le disculper ou de confirmer sa culpabilité.

Dans le Lot-et-Garonne, les vandales ont utilisé une méthode moins salissante, à savoir le bon vieil incendie. C’est le radar de la route départementale 930, à Moncrabeau, qui a été totalement détruit durant le week-end dernier. D’après la police, ce type de vandalisme ne cesse de prendre de l’ampleur dans le 47.

On retrouve la même tendance dans le Jura. Dernièrement, c’est le radar de Montain, situé sur la départementale 70, qui a fait l’objet d’une tentative d’incendie. Après avoir recouvert le dispositif de contrôle de la vitesse avec de la résine, la mise à feu a échoué.

Posté le 24 février 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies