Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Dubaï : restrictions en vue pour les immatriculations

Dubaï : restrictions en vue pour les immatriculations

un bus vert

Avoir une plaque sera réservé aux plus riches

A Dubaï, on connaît aussi des problèmes d’embouteillages. Dans la plupart des grandes villes à travers le monde, on met en place des barrières dissuasives qui touchent la plupart du temps au portefeuille (taxe centre-ville, prix prohibitif des parkings, etc.).

De facto, l’automobile y devient petit à petit un moyen de transport réservé aux riches, mais ces villes ont au moins la décence de préserver les apparences en utilisant ces moyens détournés pour limiter le nombre de voitures sur les routes.

A Dubaï, le maire ne s’embarrasse pas de telles considérations. Il souhaite réserver l’accès à l’automobile aux personnes disposant des revenus les plus élevés. Si la mesure semble radicale et choquante, elle a au moins le mérite d’être claire, et d’être économique. Pas besoin de mettre en place un système de taxe (notamment comme c’est le cas à Londres), ou d’une loterie aux plaques d’immatriculation en Chine, un système qui ouvre la porte au trafic et à la corruption, et dont la mise en place coûte.

Le maire de Dubaï, Mr Lootah, affirme que tout le monde souhaite vivre dans le luxe à Dubaï, mais que le réseau routier de la ville n’est pas en mesure d’absorber autant de voitures. Soit, que les gueux prennent le bus !

Posté le 20 février 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies