Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Doublettes : le cas français, de la petite bière par rapport à la Bolivie

Doublettes : le cas français, de la petite bière par rapport à la Bolivie

un 4x4 sur les routes de Bolivie

Fausses plaques, doublettes, plaques volées : le répertoire est complet

Comment faire pour réduire son budget voiture ? Les Boliviens ont tranché, de nombreux automobilistes de ce pays se passant de payer leur taxe auto en roulant avec de fausses plaques, des doublettes ou des plaques volées.

D’après le Ministère bolivien responsable des transports, il y aurait presque 34.000 voitures en infraction qui circulent en toute impunité dans le pays. 30 % de ces véhicules roulent sans plaques, environ 25 % recourent à la doublette (baptisée poétiquement « merguez » par les locaux), 30 % des numéros figurant sur les plaques d’immatriculation n’existent tout simplement pas tandis que le reste utilise des plaques volées à d’autres voitures.

C’est pourquoi la Bolivie a décidé de faire le ménage, alors que 70.000 voitures avaient déjà bénéficié d’une amnistie en 2012 et 2013. Vu que la manière douce n’a pas fonctionné, les autorités ont décidé cette fois de durcir le ton, notamment avec l’aide de l’armée et des douanes, en saisissant les voitures concernées.

Cette opération aurait été grandement souhaitée par le Chili, car de nombreux véhicules qui circulent illégalement en Bolivie ont été volés chez son voisin pour ensuite traverser la frontière.

Posté le 28 juillet 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies