Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Défaut d’assurance auto : l’État compte bien mener la vie dure aux fraudeurs

Défaut d’assurance auto : l’État compte bien mener la vie dure aux fraudeurs

Volvo blanche

D’après les estimations, 2 % des automobilistes roulent sans assurance

Ce n’était qu’une question de temps, et apparemment ce temps est venu. Depuis l’arrivée du lecteur automatique de plaques d’immatriculation, ou LAPI pour les intimes, les forces de police ont la possibilité de vérifier à la volée les plaques des véhicules qui circulent dans le périmètre du dispositif. Cette technologie permet d’identifier facilement les voitures volées ainsi que les véhicules recherchés.

Pour se mettre en chasse des véhicules non assurés il suffit donc de disposer d’un lien avec les bases de données des assureurs pour identifier les immatriculations qui sont en défaut d’assurance. Ce genre de disposition existe déjà dans la majorité des pays européens. Le ministère de l’Intérieur souhaite donc résorber son retard en la matière en mettant en place un fichier centralisé « assureurs » qui lui permettrait d’exploiter son vaste réseau de radars et la flotte, grandissante chaque jour, de véhicules de police équipés du fameux LAPI pour traquer les fraudeurs.

D’après les statistiques, 10 % des accidents impliquent des voitures en défaut d’assurance. Cette situation risque cependant de changer drastiquement dans les années à venir, pour le plus grand bonheur des automobilistes assurés… et des compagnies d’assurances.

Posté le 7 septembre 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies