Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Baisse des prix des assurances auto en 2014 ?

Baisse des prix des assurances auto en 2014 ?

vignette certificat assurance

C’est au 1er janvier de chaque année que les compagnies d’assurances indiquent les changements tarifaires de leurs programmes. Pour l’année 2014, les tarifs des contrats automobiles devraient se stabiliser voire même baisser.

Pourquoi cette baisse ?

L’une des pistes pour expliquer ce phénomène : le projet de loi Hamon sur la consommation, il permettra aux assurés de pouvoir résilier leurs contrats automobiles dès la fin de la première année d’adhésion. Les résiliations de contrats d’assurance automobile et habitation devraient donc être simplifiées et permettre aux consommateurs de changer plus facilement d’assureurs.

Une loi qui mettra certainement fin aux décalages entre les réductions et autres avantages donnés aux nouveaux souscripteurs par rapport aux assurés déjà inscrits et parfois, clients de longue date dont les contrats ne sont pas revus à la baisse. Les compagnies d’assurance devront faire plus d’effort pour leurs clients et seront davantage soumises à la concurrence. Selon Stanislas Vittorio, fondateur d’Assurland « La loi Hamon va fluidifier le marché et renforcer la concurrence. Certains assureurs ont préféré prendre les devants et baisser les prix ».

C’est le cas de la MAIF et la MAAF, qui ont notamment signalé qu’il n’y aura pas d’augmentation de leurs tarifs de contrats d’assurance automobile pour l’année 2014. En outre, pour la MAAF, une baisse des prix est envisagée. En effet, pour tout renouvellement de contrats d’assurances auto chez eux, 5% de remise par rapport au prix de 2013 est prévu pour les automobiles, deux-roues et camping-cars. Jusqu’au 8 novembre 2013, ce sont également tous les nouveaux souscripteurs qui auront 5% de remise sur le prix de leur contrat pour l’année.

Est-ce une bonne idée sur le long terme ?

La baisse des prix des contrats d’assurance auto ne devrait pas dépasser 2% en moyenne car au-delà les entreprises risqueraient de perdre des parts de marché. Cette nouvelle démarche des clients risque de mettre à mal le modèle « mutualiste » des compagnies d’assurance. Pour Roger Belot, PDG de la Maif « la solidarité intergénérationnelle ne peut fonctionner que si l’assuré reste dans la durée ».  En outre, les frais de gestion seront certainement plus élevés si la rotation des clients est plus forte et les dépenses des assureurs augmenteront pour conquérir de nouveaux clients. Pour Pascal Demurger, DG de la Maif « à terme cela pourrait finalement se traduire par une hausse des cotisations, comme cela se passe en Grande-Bretagne ».

Reste à dire que ces baisses prévisibles devraient compenser l’augmentation régulière des contrats auto de ces dernières années qui visaient à régler les indemnisations, toujours plus importantes, des dommages corporels des accidentés de la route. Depuis 2009, les tarifs ont progressé de 2,6% par an quand pourtant les chiffres des accidents de la route diminuent… Ainsi, les compagnies d’assurance devraient avoir assez de marge pour proposer des tarifs beaucoup plus bas à leurs clients pour les prochaines années à venir.

N’oubliez pas que pour toute souscription à une assurance automobile, deux-roues, camping-car,…la carte grise du véhicule doit impérativement être à jour (nom du/des titulaires, adresse, …). Si ça n’est pas le cas, pensez à refaire votre carte grise.

Posté le 7 novembre 2013 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies