Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Avenir du marché automobile : le pessimisme règne

Avenir du marché automobile : le pessimisme règne

Renault Next Two jaune

À part le low cost et le luxe, ça stagne

La crise est terminée ? À en juger par la santé du marché automobile, on est très loin du compte. Même si les ventes de véhicules neufs devraient légèrement être reparties à la hausse en 2014 (on attend les derniers chiffres de décembre), le bilan de l’année dernière n’est pas des plus reluisants, et la tendance devrait se poursuivre.

Pouvoir d’achat en berne oblige, très peu de Français achètent désormais un véhicule neuf. Avant la crise, ils étaient environ 7 % par an à s’offrir une nouvelle voiture. Aujourd’hui, ce chiffre a été divisé par 2, et la plupart des acheteurs ont plus de 50 ans.

Pour limiter leurs dépenses, les citadins ont clairement choisi de sacrifier la voiture. Ceux qui, pour travailler, sont obligés d’avoir un véhicule se retranchent sur les modèles low cost. Car si le marché déprime, ce n’est pas le cas de tous les constructeurs. Dacia profite à fond de la crise : ses ventes augmentent chaque année. Le secteur du premium et du luxe continue de bien marcher, de l’autre côté du prisme automobile. Et pour 2015 ? Le secteur ne s’attend pas à des miracles.

Posté le 2 janvier 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies